Poster un message

En réponse à :

Réunion sur la démarche Jeunesse à la Préfecture

mardi 18 février 2014 par Kévin

Cette réunion organisée à la demande du préfet a permis d’aborder deux sujets concourant à la démarche jeunesse :

I- Assises de la jeunesse

Un engagement ferme de l’Etat et des collectivités territoriales doit être exprimée avant de lancer la démarche définie ensemble depuis le mois de juin. Les délais sont contraints et les groupes de travail doivent être constitués avant le 25 février. Une réponse écrite est donc attendue pour cette date.

A la demande du conseil général et en accord avec les autres participants à la réunion, un budget prévisionnel sera établi pour compléter la première évaluation faite. La participation de chaque institution ne devrait pas être supérieure à 15 000 euros (somme considérée comme plafond) pour un coût total de 45 000 euros.

Si un engagement des institutions ne peut être pris avant le 25 février, l’Etat pourrait, en coordination avec le conseil général et le conseil régional, prendre l’initiative et le pilotage d’un projet plus modeste de rencontres de travail avec les jeunes.

II- Agence réunionnaise de la jeunesse

La démarche initiée par la Région et l’Etat pour la création d’une agence réunionnaise de la jeunesse est considérée comme pertinente par le Département. Il souhaite néanmoins s’assurer de son caractère concret ce que ne permet pas à ce stade le projet de charte.

L’élaboration de la feuille de route de l’agence pour 2014 est donc considérée comme une priorité. Il est demandé à chaque institution de préciser les sujets qu’elle souhaite voir aborder en commun dans un objectif d’une mise en œuvre pratique en 2014 . Une réunion est programmée jeudi 27 à 09h30 en préfecture pour arrêter un projet de feuille de route (à charge pour chaque institution de faire circuler par mail avant cette date les propositions qui lui sembleraient pertinentes). Le département suggère que le pilotage de l’IEJ soit effectué au sein de l’agence.

La communication sur les actions conduites en commun au sein de l’agence doit faire l’objet d’une démarche commune et coordonnée. S’il est rappelé qu’à l’évidence, chaque institution conduit et organise selon ses propres orientations la communication sur les politiques en faveur des jeunes qu’elle pilote, les actions partagées doivent faire l’objet d’une communication partagée et articulée. Ces dernières devraient être peu nombreuses en 2014.



modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • Mots-clés : _config_
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 28286

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.12 + AHUNTSIC

Creative Commons License